Malgré un début de saison moyen à la tête de Tottenham, Andre Villas-Boas reste serein. Le technicien portugais assure qu’il travaille en pleine osmose avec ses dirigeants. 

Pourtant, vu la manière dont il a géré le cas Lloris, on a du mal à croire Andre Villas-Boas quand celui-ci évoque ses rapports avec ses patrons : “Ce n’est pas vrai de dire que ces dernières semaines j’ai ressenti la pression du club” explique-t-il dans la Gazzetta Dello Sport.

“Au contraire, je m’entretiens quotidiennement avec le président Levy. Nous assurons le développement du club en parfaite harmonie” a-t-il ajouté.


LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici