Vous êtes ici : Accueil » Premier League » L’ombre de Van Persie a plané sur l’Emirates Stadium
Premier League

L’ombre de Van Persie a plané sur l’Emirates Stadium


Auteur d’un match nul et vierge face à Sunderland pour l’ouverture de la saison, Arsenal a déçu malgré la présence de ses recrues estivales. Il n’en fallait pas plus pour que les observateurs locaux évoquent l’absence de Robin Van Persie, qui a signé à Manchester United dans le courant de la semaine.

Devant les nombreuses occasions ratées par les Gunners devant Sunderland samedi après-midi (0-0), l’ombre de Robin Van Persie a plané sur l’Emirates Stadium pendant la rencontre face aux Black Cats. Devant les difficultés de Lukas Podolski, et les occasions manquées d’Olivier Giroud, entré en cours de match, certains se sont tout de suite demandé ce qu’aurait été l’épilogue de ce match avec la présence du buteur néerlandais dans les rangs d’Arsenal. Interrogé sur le sujet en conférence de presse d’après-match, Arsène Wenger a répondu franchement à la question : “Peut-être que les gens qui pensent qu’il aurait fait la différence sur ce match ont raison, peut-être qu’ils ont tort – nous ne le saurons jamais. Nous avons concédé des matchs nuls à l’Emirates avec Van Persie, nous avons également perdu des matchs avec lui. C’est vrai que l’année dernière, il sortait quelque chose de spécial. Je ne réfute pas que nous avons perdu un joueur de classe internationale, c’est très difficile de le remplacer” a-t-il expliqué.

Du côté des médias, on donne également clairement la réponse : “no RVP, no goals” titre The Sun ce dimanche après le match nul sans but des Gunners. Il faut dire qu’avec ses 30 buts inscrits la saison dernière en Premier League, l’absence du Néerlandais va se faire sentir et la pression sera sans aucun doute sur ses succcesseurs comme Podolski et Giroud.

Podolski et Giroud pas encore au niveau

Lukas Podolski justement a déçu pour cette première dans le football anglais : “Je pense que Podolski n’est pas encore prêt physiquement, mais il a de la qualité” assure Arsène Wenger qui reconnaît que ses nouvelles recrues ont encore besoin de s’adapter : “Cette stratégie n’a pas fonctionné avec trois attaquants devant. Nous n’étions pas bien équilibré, nous ne sommes pas créés assez d’occasions car ils ont bloqué notre milieu de terrain. Dans cette situation, cela devient difficile pour nous. Nous devons être plus créatif dans les trente derniers mètres” a-t-il prévenu avec une fois de plus la présence de RVP en arrière-pensée.

Concernant Olivier Giroud, Arsène Wenger s’est presque montré sévère envers l’ancien joueur de Montpellier : “Giroud a eu une grosse occasion sur son pied droit. Je pense qu’il avait plus de temps pour préparer sa frappe qu’il ne le pensait. Nous attendions évidemment de lui qu’il marque celui-là” a estimé le technicien français. De son côté, le joueur français demande du temps : “Van Persie a fait une saison dernière extraordinaire. Mais avant celà, lui aussi avait eu besoin d’un temps d’adaptation. Je demande seulement aux gens d’être un peu patients avec moi. Maintenant, je sais aussi qu’Arsenal est un grand club et qu’il a besoin d’un rapidement d’un buteur prêt et efficace” a-t-il déclaré à l’issue du match.

Plus que jamais, Arsenal doit maintenant à apprendre à évoluer sans son buteur, à l’image de ce qu’il s’est passé il y a quelques saisons avec le départ de Thierry Henry. Espérons pour les Gunners que l’ombre de Robin Van Persie ne planera pas toute la saison sur son ancienne équipe.

[poll id=”4″]

Inline
Inline