Les arrestations pour des troubles liés au football en Angleterre et au Pays de Galles ont atteint un niveau record en baisse pour la première fois depuis la saison 1984-1985.

Le Home Office a publié ces derniers jours le bilan des arrestations pour troubles liés au football pour l’année 2011. Le chiffre atteint son plus bas niveau depuis le début de la lutte contre le hooliganisme en Grande-Bretagne. L’année dernière un peu plus de 3.000 personnes ont été arrêtés dans ou autour des stades de football. Soit une baisse de 9 %. 3089 personnes ont été arrêtées soit une baisse de 302 par rapporte à l’année précédente. Soit une moyenne d’une arrestation par match. Le nombre de personnes interdites de stade a également chuté.

 

Aucune arrestation n’a eu lieu dans  70% des matchs de la saison 2010/11, et un seul  supporter anglais a été arrêté à pendant la dernière Coupe du Monde , après avoir insulté les membres de l’équipe d’Angleterre après un match au Cap.

Les supporters de Chelsea représentent 10% de toutes les ordonnances d’interdiction de stade de la Premier League avec 105, comparativement à 101 pour Manchester United et 98 pour Newcastle United.

En Championship, 143 supporters de Cardiff City sont frappés d’interdiction, plus que tout autre club en Angleterre et au Pays de Galles, suivi par Leeds United avec 106 et West Ham avec 100.

L’équipe de Dag and Red est la seule équipe de toutes les divisions professionnelle à ne pas compter de supporters interdits de stade. 

Le nombre de personnes assistant aux matches en Angleterre et au Pays de Galles a atteint 37 millions l’an dernier, ce qui signifie les personnes arrêtées représentent moins de 0,01% de spectateurs pendant la saison.

 


LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici