Arsène Wenger, le manager d’Arsenal, ne semblait pas trop abattu après la défaite de son équipe face à l’Olympiakos (3-1).

Pour cette rencontre, le coach des Gunners avait choisi d’aligner une équipe bis, pratiquement la même que celle qui avait été éliminée en Carling Cup la semaine dernière face à Manchester City (1-0) : “Ils ont joué très physique en première période et on n’a pas eu la bonne approche tactique. Trop de passes courtes dans un jeu aussi fermé. On a eu le malheur de perdre (le gardien de but Łukasz) Fabiański mais on est revenus avant de perdre. L’adversaire mérite sa victoire” a estimé le technicien français rapporte Uefa.com.

L’équipe alignée n’avait pas beaucoup joué ensemble, avait très peu d’expérience en Champions League et n’était peut-être pas préparée pour un tel rythme.Malheureusement lorsque vous n’êtes pas à 100 % en Europe il est très difficile de l’emporter. Eux étaient prêts. On a eu des occasions tôt dans la partie mais n’en avons converti aucune, alors qu’eux ont tout donné” a-t-il ajouté.


LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici