Andy Carroll, qui à ce jour n’a pas justifié le coût de son transfert à Liverpool en janvier 2011, devrait suivre un programme spécial pour améliorer sa condition physique et son hygiène de vie.

Selon la presse dominicale anglaise, Andy Carroll devra suivre un programme spécial de douze mois : “Andy est heureux de suivre ce programme mis au point par le staff médical de Liverpool. Il s’agit d’un programme de conditionnement qui va améliorer son style de vie” a déclaré une source proche du club.

Un programme également destiné à lui donner un peu plus de force musculaire. En tout cas l’objectif est de rentabiliser l’investissement consenti il y a onze mois : “Alors que Carroll est évidemment un grand garçon, il n’est pas particulièrement musclé et ils sont désireux d’y rémédier. Ils ne cherchent pas à lui donner plus de volume, mais plus de force” ajoute cette source dans les colonnes de Sunday People.

En attendant, le joueur conserve malgré tout le soutien de son manager, Kenny Dalglish : “Nous sommes satisfaits d’Andy Carroll. Lors de ses deux derniers matches, il a joué ses meilleurs matches depuis qu’il est arrivé ici” a déclaré le coach des Reds.

Du côté de la sélection nationale, on suit les évolutions de l’ancien joueur de Newcastle : “Andy Carroll est un bon joueur et un bon talent, mais en ce moment nous devons attendre. D’abord, il a besoin de marquer des buts. Pour un attaquant, c’est comme une drogue. Donc ils ont besoin de marquer des buts et je suis en attente de ses buts. Mais je ne suis pas inquiet à son sujet. Avec les jeunes joueurs vous avez besoin d’attendre parfois. Quand certains joueurs changent de clubs, comme Carroll de Newcastle à Liverpool, la pression est différent” a expliqué le sélectionneur anglais alors qu’il n’a pas convoqué le joueur pour les deux derniers matches face à la Suède et l’Espagne.

 


1 COMMENTAIRE

  1. […] envisagerait de recruter David Villa en raison des mauvaises performances actuelles d’Andy Carroll arrivé en janvier dernier mais qui n’a encore rien prouvé chez les […]

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici