Andre Villas-Boas, le coach de Chelsea, devra répondre des accusations de la fédération anglaise pour avoir critiqué l’arbitrage à l’issue du match face aux QPR le 23 octobre dernier.

Ce jour-là, Chelsea, avait perdu la rencontre alors qu’il était réduit à 9 après les expulsion de José Bosingwa et Didier Drogba en première période.

La fédération anglaise a déjà infligé une amende de 23.000 euros au club londonien pour le mauvais comportement de ses joueurs.

Le club et Villas-Boas ont jusqu’à mardi après-midi pour répondre à sa nouvelle accusation.


LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici