La FIFA a fait savoir qu’elle rejetait les demandes de la fédération anglaise mais aussi galloise de porter le traditionnel coquelicot porté sur leur maillot en mémoire des morts de la première guerre mondiale, comme il est de coutume en Angleterre à cette période de l’année.

La FIFA se retranche derrière ses règlements qui n’autorise pas de message politique dans le football : “Cette initiative ouvrirait la porte à d’autres initiatives partout dans le monde, mettant en danger la neutralité du football », a indiqué l’instance internationale dans un communiqué.

L’Angleterre et le Pays de Galles jouent au lendemain du 11 novembre, date de l’armistice de la première guerre mondiale (1918), les sélections anglaise et galloise souhaitaient porter les traditionnels « poppies » et avaient même reçu le soutien du ministre britannique des Sports Hugh Robertson. Les joueurs seront toutefois autorisé à porter la fleur rouge lors de l’échauffement d’avant match. Une minute de silence sera également respectée.

Pour rappel, ces coquelicots représentent la British Legion, une association à but caritative qui apporte en Grande-Bretagne un soutien financier, social et affectif à ceux qui ont servi ou qui servent actuellement dans les forces armées britanniques , et leurs personnes à charge.


LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici