Devant les difficultés actuelles d’Arsenal, les critiques se focalisent sur la personne d’Arsène Wenger, coach des Gunners depuis 1996.

Mais le technicien français peut compter dans cette période difficile sur le soutien de ses anciens joueurs à l’image d’Emmanuel Petit : “Le club est simplement dans une phase de transition. Il est aussi à un tournant, sportivement et économiquement. S’il continue à vendre ses meilleurs joueurs, c’est mort” explique-t-il dans les colonnes de l’Equipe ce vendredi.

L’ancien milieu de terrain des Gunners espère que Wenger ne quittera pas le club : “J’espère que ses joueurs raisonnent comme moi. Le pire pour Arsenal, serait qu’il s’en aille” a ajouté Emmanuel Petit.

Retrouvez dans le quotidien sportif l’Equipe ce vendredi un dossier complet consacré à Arsenal.


LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici