En dépit de la démission de Niall Quinn de son poste de président de Sunderland, Steve Bruce, le manager, devrait conserver son poste malgré des résultats moyens depuis le début de saison.

Un parfum de crise flotte sur le club de Sunderland ces derniers jours. Niall Quinn a démissionné de son poste de président et a été remplacé par le propriétaire des Black Cats, Ellis Short. L’ancien attaquant de Sunderland, qui était en poste depuis 2006,  aura un nouveau rôle axé sur l’international au sein du club.

Dans la foulée de ces changements intervenus au sein de la direction du club anglais, le nouveau président a conforté Steve Bruce à son poste malgré une 16eme place occupée au classement de la Premier League. Provisoirement ?


1 COMMENTAIRE

  1. […] le Sunday Express, les dirigeants de Sunderland réfléchissent à la possibilité de limoger Steve Bruce si les résultats ne changent pas. Martin O’Neill, l’ancien coach d’Aston Villa, […]

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici