Vous êtes ici : Accueil » Actualités du foot anglais » Merseyside Derby
Actualités du foot anglais Premier League

Merseyside Derby

Everton reçoit Liverpool ce samedi à Goodison Park. Pour un Merseyside Derby comme on l’appelle outre-Manche. Le 185eme du nom pour ce qui concerne le championnat d’Angleterre.

Rivaux mais Scousers avant tout. A Liverpool on dit que celui qui n’a jamais assisté à ce match entre Reds et Toffees, le Merseyside Derby, n’a pas vécu. Samedi, c’est Everton qui reçoit à Goodison Park. Et ces dernières années les Reds ont souvent pris le dessus sur leur rival local. Everton n’a remporté qu’une seule des neuf dernières confrontations entre les deux rivaux. C’était la saison dernière à Goodison Park quand les Toffees l’ont emporté 2-0.

Ce qui contraste avec la fin des années 90. A l’époque, Everton avait pourtant réussi une performance intéressante en ne perdant qu’une seule fois en 11 confrontations entre 1994 et 1999. Ce samedi, sera une nouvelle l’occasion pour les supporters des Toffees, de crier leur animosité envers un club qui lui a pris sa place à Anfield en 1892 à cause d’un désaccord sur le loyer que payait Everton pour occuper l’enceinte d’Anfield Road. Une partie des joueurs décidaient donc de s’en aller « vivre » à Goodison Park tandis que l’autre partie de l’équipe et du club restait à Anfield. La Ligue anglaise de l’époque obligera ceux restant à Anfield à changer de nom. Le nom de Liverpool FC est alors choisi. Les « émigrés » à Goodison Park gardant le nom d’Everton FC.

Un Wembley rempli d’émotion en 1989

Quelques anecdotes ponctuent l’histoire des deux clubs. Par exemple, c’est à Anfield qu’Everton a remporté son premier championnat en 1891. Le record d’affluence pour Everton est à l’occasion d’un Merseyside Derby en 1948. 78 000 spectateurs avaient pris place dans l’ancien Goodison Park. Mais le malheur va rapprocher les supporters des deux clubs, lorsqu’en 1989, 96 supporters des Reds disparaissent dans la tragédie d’Hillsborough à Sheffield. Les supporters des deux clubs s’unissent alors dans un grand élan de solidarité. Ils fabriquent une chaîne d’écharpes bleue et rouge qui va relier Goodison Park et Anfield à travers Stanley Park en hommage aux disparus. Les victimes sont surtout des habitants de la ville avant d’être supporters de Liverpool FC.

Côté sportif également ce derby a laissé des traces dans l’histoire du football anglais. Personne n’a oublié un match de FA Cup dans les années 90 quand Everton revient quatre fois au score (4-4) et gagnent le replay face au Liverpool de Kenny Dalglish. Déjà. La défaite sera cruelle pour le technicien écossais qui sera limogé après ce revers face au grand rival local.

Côté sportif personne n’a oublié le match de FA Cup en 1991 au cours duquel Everton revient quatre fois au score (4-4) et oblige le Liverpool de Kenny Dalglish à un replay que les Toffees gagnent 1-0. Une défaite qui obligera le coach écossais à laisser sa place sur le banc de Liverpool.

Il aura aussi la finale de FA Cup en 1989, soit quelques semaines après le drame de Hillsborough, où les supporters des deux clubs entonnent avant le match un « You’ll never walk alone » qui est le chant des supporters des Reds. Pendant ce temps la fanfare de Wembley joue un God Save the Queen que personne n’entendra tant l’émotion est intense dans les chants des supporters. La minute de silence qui s’en suivra sera éternelle.

Si la rivalité entre les deux clubs est intense, il faut également prendre en compte que les supporters des deux camps partagent la même rue, le même immeuble voire le même nom. Une chose est sûre, que l’on soit supporter de Liverpool ou d’Everton, on est fière de sa ville. Celle des Scousers.