L’attribution du Stade Olympique au club de West Ham à partir de l’été 2012 continue de faire des vagues. Le maire de Londres est soupçonné d’avoir voulu étouffer l’envie de Tottenham de contester en justice cette attribution.

Boris Johnson, maire de Londres, est accusé d’avoir voulu acheter le silence de Tottenham pour 20 millions d’euros environ à travers une offre de financement pour la construction du futur stade des Spurs. Cette somme aurait été proposée aux Spurs pour que ces derniers abandonnent leur action en justice pour contester le choix de West Ham comme futur résident du Stade Olympique après les JO de Londres en 2012.

Tottenham, mais aussi le club de Leyton Orient, dont le stade n’est situé qu’à quelques centaines de mètres de l’enceinte olympique, revendiquent tous les deux le droit de pouvoir utiliser le stade en tant que résident permanent.

 


LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici