Le quartier nord de Londres où est situé le club de Tottenham, est en proie à des émeutes depuis quelques jours opposant des jeunes à la police après le décès d’un homme de 29 ans, tué lors d’une tentative d’interpellation.

Depuis trois jours, le quartier de Tottenham à Londres est mis à sac par des émeutes opposant jeunes à la police. Si le stade de White Harte Lane a jusqu’à présent été épargné, le siège social des Spurs a pour sa part été victimes d’attaques.

Le club s’est exprimé officiellement à ce sujet sur son site Internet : ” Nous sommes un employeur majeur du quartier, nous sommes tristes, aujourd’hui, des évènements qui s’y passent. Nous sommes évidemment concernés par les gens qui habitent le quartier et les effets que ce genre d’incidents peuvent avoir dans la communauté locale (…) Nous espérons que le calme et l’ordre reviennent le plus vite possible afin de retrouver l’esprit paisible de la communauté de Tottenham” indique le communiqué du président Levy.

La billeterie du stade n’a pas été épargné également à quelques jours du match d’ouverture de la Premier League entre Tottenham et Everton.

Le club appel donc au calme en prévision du match de samedi qui pourrait être tout simplement reporté pour raisons de sécurité : ““Il est plus important que jamais que les dirigeants communautaires, commerciaux et politiques – locales et nationales, publiques et privées – travaille désormais en étroite collaboration pour soutenir la régénération de cette région et nous allons certainement examiner le rôle que le club peut jouer dans cela.” ajoute le communiqué.

 


LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici