Le club d’Arsenal, se réserve le droit d’attaquer la chaîne de télévision française, France 2. Cette dernière a lancé dimanche une information selon laquelle, le match entre Newcastle et Arsenal (4-4) samedi dernier, ferait l’objet d’une enquête policière.

Les dirigeants d’Arsenal n’ont que moyennement apprécié de voir leur club mêlé à une histoire de paris et de matches truqués. C’est la chaîne de télévision française France 2 qui avait lancé l’information dimanche. Elle soutenait qu’Interpol avait ouvert une enquête pour des mouvements d’argent suspects autour de paris sur le match Newcastle-Arsenal samedi en Premier League (4-4), n’hésitant pas à citer le nom de Tomas Rosicky.

Contacté, Interpol a démenti cette information dans la journée de lundi. Du coup, considérant avoir subi un préjudice, les dirigeants d’Arsenal envisagent, selon le Daily Mail, de porter plainte contre le média français. ners.


LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici