Après leur qualification pour la finale de la Carling Cup, les Gunners ont de plus en plus faim. Même si le championnat reste la priorité, Arsenal n’a pas l’intention de laisser couler en FA Cup. Le match face à Huddersfield ce dimanche,  modeste formation de troisième division anglaise est pris très au sérieux.

A la conquête d’un titre depuis 2005, Arsenal n’a semblé jamais aussi capable que cette saison d’aller mettre fin à une période de six années sans aucun succès dans une compétition. Après la victoire face à Ipswich en milieu de semaine, les Gunners veulent poursuivre sur leur lancée et se qualifier pour les 8emes de finale de la FA Cup aux dépens d’Huddersfield. Un match largement à la portée des hommes de Wenger, d’autant qu’il se dispute dans l’Emirates Stadium.

Pour cette rencontre, le manager des Gunners pourra compter sur les retours conjugués de Toto Squillaci, Abou Diaby, Tomas Rosicky et Manuel Almunia. Avec un tel effectif, Arsène Wenger peut voir venir. Il est loin le temps où les “Baby Gunners” faisaient leur apprentissage dans les différentes coupes nationales. La rentrée de ces quatre joueurs va permettre à Wenger de faire souffler ses cadres.

C’est ainsi que Laurent Koscielny, Cesc Fabregas, Jack Wilshere, Robin Van Persie et Samir Nasri,  devraient restés sur le banc où ne même pas figurer sur la feuille de match. Un luxe quand on sait qu’un calendrier chargé attend Arsenal dans les semaines à venir.  Des Londoniens qui restent sur quatre victoires consécutives et qui voudront faire plaisir à leur public de l’Emirates Stadium. Les Terriers (surnom de Hudderfield) auront fort à faire pour limiter les dégats. Un festival offensif est attendu ce dimanche après-midi à Londres.

Mancini retrouve Ince

Après la qualification de Manchester United samedi face à Southampton (2-1), l’autre club de la ville, Manchester City aura un match compliqué face à Notts County. Cette rencontre verra l’affrontement entre Roberto Mancini et Paul Ince, entraîneur des Magpies. Les deux hommes ne sont pas les meilleurs amis du monde. Lorsque Paul Ince évoluait à l’Inter Milan, il réservait un traitement de faveur à chaque fois qu’il rencontrait Roberto Mancini, alors maître à jouer de la Sampdoria. Mais le choc de la journée aura lieu à Craven Cottage. Fulham, l’hôte des lieux, accueille Tottenham pour un derby londonien qui promet.


LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici