Après la nouvelle défaite de Liverpool, cette fois à domicile face à la lanterne rouge, Wolverhampton (1-0), plus que jamais la pression est sur les épaules du manager, Roy Hodgson. Conscient des difficultés actuelles, le technicien anglais endosse les habits de combat.

Malgré la pression qui pèse sur ses épaules depuis le début de saison, Roy Hodgson n’envisage pas d’abandonner son poste de manager de Liverpool. Le technicien anglais est malgré tout conscient que les critiques s’abattent sur lui et prend en compte les exigences des supporters d’Anfield qui ont scandé le nom de Kenny Dalglish pendant le match face à Wolverhampton mercredi soir.

Malgré tout, le coach des Reds veut s’accrocher : “Nous avons déçu les supporters et je peux les comprendre. Si j’étais avec eux, je serais déçu également. Kenny (Dalglish) est très populaire ici et n’a pas obtenu le poste. C’est triste parce que je n’aime pas entendre ces choses, car j’essaie de faire mon travail le mieux possible” a-t-il expliqué sur Sky Sports.

Roy Hodgson assume malgré tout : “Je suis habitué à la critique. Je vis ça depuis mon arrivé à Liverpool. En tant que manager je suis responsable et je dois accepter cette critique. J’ai déjà connu des moments comme ça avant. Je pense que je suis capable de changer les choses. J’ai confiance dans mes compétences. Les joueurs travaillent dur pour donner des victoires au club mais pour le moment ça ne marche pas” a-t-il ajouté.


LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici