En révèlant, à trois jours du vote pour l’attribution de l’organisation de la Coupe du Monde 2018, des affaires de corruption au sein de la FIFA, la BBC fait-elle du tort à la candidature anglaise ? C’est ce que pense un responsable du comité de candidature anglais.

Dans son émission d’investigation, Panorama,  diffusée lundi soir, la BBC révèle plusieurs affaires de corruption concernant la FIFA. Selon le journaliste, Andrew Jennings, qui enquête depuis dix ans sur ce dossier, plusieurs haut-responsables du comité executif de la FIFA aurait été corrompu. C’est ainsi qu’on y apprend que 175 paiements illégaux pour un montant total de 100 millions de dollars ont été fait en direction de plusieurs dirigeants internationaux. Les noms de Ricardo Texeira (Brésil), Nicolas Leoz (Concacaf), Issa Hayatou (Afrique) et Jack Warner (vice-président FIFA) sont cités dans cette affaire de corruption et susceptibles d’avoir reçu des sommes en échange de leur vote pour l’attribution de Coupe du Monde passées.

A trois jours du vote de la FIFA pour l’organisation de la Coupe du Monde 2018 pour laquelle l’Angleterre est candidate, l’émission fait désordre. D’ailleurs, Andy Anson, l’un des responsables de cette candidature anglaise, a traité la chaîne publique ” d’anti-patriotique” pour avoir diffusé cette émission lundi soir. Aura-t-elle une influence sur le jury ?


LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici